40ème
Festival
du 9 juillet
au 30 juillet 2017


illustration Agnès Dupuy

/
The Blue Serenaders, Jazz Blues and Gospel Time


Une soirée de jazz blues et gospel en compagnie des Blues Serenaders et de la chanteuse Natasha Border
Vollore-Montagne, samedi 28 mars à 20H30

Créés début 2011 autour d’un noyau issu des Dumoustier Stompers, formation qui, de Marciac à Edimbourg et d’Ascona à Laroquebrou, écuma les clubs et festivals français et européens jusqu’en 2009, lesBlue Serenaders en ont conservé l’esprit et ont développé la même philosophie d’un swing en toute liberté où l’énergie et l’émotion se partagent avec le public.

Le répertoire de l’orchestre découle tout naturellement de sa formule et du parcours de ses membres. C’est ainsi que la musique des Blue Serenaders a toujours, pour reprendre l’appréciation d’un éminent critique, « les pieds dans le blues », et que le talent personnel du saxophoniste soprano Jean-Pierre Rougeron la place souvent sous le signe de Sidney Bechet. Le moteur de ce groupe est une rythmique sans faille, composée du tandem guitare-contrebasse particulièrement musclé que forment Marie-Ange Martin et Gilles Chevaucherie et à laquelle le pianiste Didier Hussenot (qui intervient aussi ça et là au trombone) apporte beaucoup de couleur. Au gré des disponibilités, la guitare est parfois confiée à Enzo Mucci ou à Bernard Anthérieu et la contrebasse à Hélène Avice ou à Yves Buffetrille, musiciens éminents également intégrés à ce quintet toujours tourné vers le swing.

L’aspect vocal du spectacle est de première importance : Natasha Border, auparavant emblématique figure de proue des Dumoustier Stompers, est également celle des Blue Serenaders. Son répertoire, qui fait aussi bien appel à Bessie Smith qu’à Ella Fitzgerald et qu’elle aborde toujours d’une manière très personnelle, est partagé de façon fusionnelle par les musiciens qui l’accompagnent, qu’il s’agisse de faire exploser un blues ou de faire référence, grâce à la trompette de Laurent Verdeaux, aux fameux « Ella et Louis » – pour ne citer que deux facettes des possibilités offertes.

L’éventail du répertoire des Blue Serenaders et de Natasha Border autorise en particulier la mise sur pied de spectacles à thème et permet à l’organisateur qui le souhaite de se focaliser sur tout style qui lui conviendra, qu’il s’agisse de telle ou telle évocation en forme d’hommage ou même d’un concert consacré au gospel.