40ème
Festival
du 9 juillet
au 30 juillet 2017


illustration Agnès Dupuy

/
Voyage à l'est
Olivier Girod (piano) et Hiroe Namba (violon) nous entraînent dans une soirée où complicité, musicalité et virtuosité seront au programme. Une soirée qui vous invite à la découverte puisqu'elle sera précédée pour ceux qui le souhaitent d'une ballade-découverte autour de Viscomtat et de son patrimoine.
 
Le 16/07/2015 à 20H30
Viscomtat, église 

Réservations en ligne clôturées

Né en 1968 à Chamalières, Olivier GIROD a commencé le piano à l’âge de sept ans avec son père. 
En 1985, il obtient la Médaille d’Or au Conservatoire National de Région de Clermont-Ferrand en Musique de Chambre. Dans la même discipline il recevra le 1er Prix à l’unanimité avec félicitations du Concours International de l'U.F.A.M. La même année, le Ministère de la Culture lui décernera la Médaille Erik Satie.
De 1985 à 1989 il est élève au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Gérard Fremy, Aldo Ciccolini et Bruno Riguto.
De 1990 à 1992 il étudie auprès de Germaine Mounier à l’Ecole Normale de Musique de Paris.
De 1992 à 1994, en tant que pianiste au sein de la M.E.F. (Musique des Equipages de la Flotte) de Toulon, Olivier Girod jouera régulièrement à la résidence du Préfet Maritime. De 1994 à 2000 Olivier Girod sera successivement professeur de piano dans les écoles de musique de la région de Clermont-Ferrand, accompagnateur de la classe de chant puis professeur de piano au C.R.R

Hiroé NAMBA est née à Tokyo et commence l’étude du violon dès l’âge de trois ans. Plus tard, c’est à Tokyo Université de l’Art et de la Musique qu’elle poursuit ses études. Elle y travaille avec Yoshio UNNO, Chikashi TANAKA, obtient le prix « Ataka » et, en fin d’étude, est récompensée par le premier prix de son université.
Hiroé NAMBA commence sa carrière professionnelle en entrant au sein du Tokyo Métropolitan Symphony Orchestre. Là, ses qualités de virtuose sont vite remarquées, ainsi, elle est invitée à jouer en soliste les grands concertos du répertoire.
Plus tard elle décide de se rendre à Paris afin de rencontrer de célèbres violonistes tels que Madame Michèle AUCLAIR, Monsieur Jean-Jacques KANTOROW...
Elle est lauréate du concours international de Belgrade et obtient aussi le prix de la Suisse Romande lors du concours international « Tibor VARGA ».
En 1987, elle entre dans l’Orchestre d’Auvergne comme co-soliste et, là encore, joue très fréquemment comme soliste et comme violon-solo jusqu’en 2000.
Elle mène parallèlement une carrière avec le Trio Sibélius avec lequel elle enregistre plusieurs disques salués par la presse musicale et recevant les plus hautes récompenses. Elle est également sollicitée par la radio et la télévision.