Prochain
Concert :


Prochain concert

/
Les roses de Marceline
La soirée d'ouverture de cette édition revient à Laurent Martin, co-fondateur du festival. Il sera accompagné de Brigitte Balleys, mezzo-soprano et ensemble nous offrirons une soirée de poésie autour de la mélodie.
Œuvres de Franz SCHUBERT, Pauline DUCHAMBGE, Mel BONIS, Alexandre DARGOMIJSKI, Henri WOOLLETT et Gabriel FAURE

 
Le 08/07/2018 à 18H00
Saint-Victor Montvianeix, église 

Réserver en ligne
Infos & Réservation

Le pianiste Laurent MARTIN (laurentmartinpianiste.com) est connu pour ses nombreuses redécouvertes de chefs d’œuvres romantiques français méconnus, parallèlement au grand répertoire. Ainsi il a été invité plusieurs fois depuis 2010 à VENISE par la  prestigieuse fondation PALAZZETTO BRU-ZANE pour la musique romantique française pour y interpréter CASTILLON (DIAPASON D’OR 2010), DUBOIS, LA TOMBELLE et GOUVY. Il est à l’origine de la résurrection de George ONSLOW, de Mel BONIS et de Charles Valentin ALKAN avec 15 CD réalisés pour Marco Polo, Naxos et Ligia.

Après ses études au Conservatoire de Paris, et des récompenses internationales, il se consacre au récital. Ses concerts l’ont amené aussi à côtoyer les meilleurs chambristes et chanteurs en France comme à l’étranger. Son répertoire comprend aussi bien des valeurs sûres (BACH, HAYDN, MOZART, BEETHOVEN, SCHUBERT, CHOPIN, dont son CD a eu les honneurs de la presse, SCHUMANN, LISZT) que des oubliées comme Armande de POLIGNAC ou Blanche SELVA. Sa discographie (le 51ème CD est paru en septembre 2016) propose également GOUNOD, CAPLET, MAGNARD, SAINT-SAËNS, TCHAIKOVSKY, BERLIOZ, BIZET et CHABRIER ou encore MOMPOU, REBER, LA TOMBELLE, GOUVY et DUBOIS.

Parmi ses derniers enregistrements : Sonates pour violoncelle et piano (avec Aude Pivôt, violoncelle) : Rita Strohl : sonate dramatique pour violoncelle et piano "Titus et Bérénice" (premier enregistrement mondial) – Solitude - George Onslow : sonate pour violoncelle et piano op16 n°2

Brigitte Balleys est née dans le Valais en Suisse. Après des études à Berne et à Essen, une carrière internationale commence grâce à deux premiers prix, dont un spécialement pour son interprétation de la mélodie, au concours de chant Benson & Hedges à Londres.

 

Elle débute dans Chérubin des Noces de Figaro de Mozart au Staatsoper de Vienne sous la direction d’Eric Leinsdorf, qu’elle rechante sous la direction de Niklaus Harnoncourt à Zürich.

A l’opéra, elle est tour à tour Octavian (Le Chevalier à la Rose), Idamante (Idoménée), Dorabella (Cosi fan tutte), Zerlina (Don Giovanni), Nerone et Ottavia (Couronnement de Poppée),  Charlotte (Werther), Pénélope (Le Retour d’Ulysse), Isadora (Le Fou de Landowski), sans oublier Carmen etc...

Passionnée par le lied et la mélodie, elle mène une intense activité dans le domaine du concert et du récital. Elle chante à Berlin, Amsterdam, Vienne, New-York ou Tokyo un répertoire très vaste allant de Didon d’Henri Desmaret à la Waldtaube de Schönberg, avec des chefs comme Claudio Abbado, Charles Dutoit, Jésus Lopes-Coboz, Vladimir Ashkenazy, Georges Prêtre ou Fabio Luisi.

Ses enregistrements sont nombreux : citons notamment Le Cornet de Frank Martin, La Canzone dei Ricordi de Martucci, Zerline de Mozart, des mélodies de Honegger, de Chausson, des Lieder de Schumann et un disque des Nuits d’Eté de Berlioz sous la direction de Philippe Herreweghe qui lui a valu plusieurs prix de la critique.

De nombreux compositeurs ont créé des œuvres pour elle, Blaise Ubaldini, William Blank, Caroline Charrière, Pascal Desarzens.

Sa collaboration avec Laurent Martin a donné naissance à de nombreux concerts et enregistrements. Cette collaboration se poursuit grâce à Mélodies passagères, une association que préside Brigitte Balleys et qui crée des événements liant la musique et la littérature. www.melodies-passageres.ch. Une passion que les deux artistes affectionnent particulièrement.

 Parallèlement à ses activités de concertiste, Brigitte Balleys enseigne à la Haute école de musique de Lausanne où elle forme des Bachelor et des Master.