Prochain
Concert :


Prochain concert

/
Soirée de gala 2018
Une soirée dans l'écrin de naissance des Concerts de Vollore: Le Château de Vollore.
Une soirée qui sera sous le signe du talent et de la jeunesse, ouvertement tournée vers l'avenir puisque nous recevrons deux formations lauréates du prestigieux CNSMD de Lyon.

 
Le 14/07/2018 à 20H30
Château de Vollore 

Réserver en ligne
Infos & Réservation

Ensemble Libera me

Isaure Lavergne : flûte à bec et basson  Maximin Catineau : viole de gambe et clavecin  Matthieu Jolivet : orgue et clavecin

Programme : Nobles et révolutionnaires

Œuvres de Claude-Bénigne BALBASTRE, François COUPERIN, Antoine FORQUERAY, Jacques DUPHLY, Louis DE CAIX D’HERVELOIS, Armand-Louis COUPERIN , André-Modeste GRETRY, Ignaz PLEYEL

Ensemble Libera me

Affranchir le répertoire des temps anciens de ses habits de poussière, voilà qui pourrait résumer la démarche choisie par ces quatre jeunes musiciens, formés au CNSMD de Lyon. C’est en 2015 qu’ils se rencontrent pour la première fois en musique grâce au Miserere de Joseph Michel (1688-1736), oeuvre bouleversante qui devient le ferment de leur amitié musicale. Profondément touchés par sa beauté et par la symbiose qu’elle a fait naître entre eux, les quatre musiciens décident d’emprunter à l’un de ses récits le nom qu’ils souhaitent porter : « Libera me ».

Épris de liberté et d’inventivité, et forts d’une belle complicité, ils ont à cœur de faire sonner dans une interprétation « historiquement éclairée » des partitions aujourd’hui oubliées ou méconnues, avec un attachement particulier pour le patrimoine musical français. Convaincu que la musique ancienne fait encore vibrer les pierres comme les cœurs, Libera me s’attache à aller à la rencontre de publics variés et à valoriser des instruments et des lieux porteurs d’histoire. Loin de vouloir s’astreindre à une esthétique ou à une période donnée, l’ensemble revendique avant tout une démarche et une approche permettant de renouveler la forme traditionnelle du concert « classique ». Il cherche pour cela à rendre accessible son répertoire en s’inspirant d’autres arts comme le théâtre, la littérature et la danse, et s’engage dans des actions de sensibilisation et de création pédagogiques.

Depuis 2015, Libera me s’est produit dans le cadre des « Journées de Musiques anciennes » de Vanves (92), au Festival de Basse-Navarre « Orgue en Baigorri » (64), à l’Ile-de-Ré (17), en Périgord ainsi que dans plusieurs villes de l’agglomération lyonnaise. Il poursuit actuellement sa formation en Master de Musique de chambre au CNSMDL.

2ème partie

Programme :Tradition et modernité

Quatuor Wassily

Antoine Brun et Marine Faup-Pelot : violons  Dominik Baranowski : alto

Raphaël Ginzburg : violoncelle

Programme :

Joseph HAYDN : Quatuor op20 n°4

Anton WEBERN : Langsamer Satz

Les musiciens du quatuor Wassily se rencontrent à Lyon en 2012. Ils se produisent régulièrement en concert en collaboration avec des institutions musicales prestigieuses, notamment La Belle Saison, Le Vent sur l’Arbre ou encore le Prieuré de Chirens.

Le quatuor partage la scène avec des personnalités telles que Anne Gastinel, Dana Ciocarlie, Jean-François Heisser, Marie-Josèphe Jude, Jean-Marc Phillips-Varjabédian ou Emmanuel Strosser. En plus de ses concerts, le quatuor participe fréquemment à des actions de médiation et collabore avec l’organisation internationale Musethica, qui vise à diffuser la musique auprès de ceux qui n’y ont pas accès.

 

Le groupe poursuit sa formation au CNSMD de Lyon dans la classe d’Agnès Sulem et Yovan Markovitch, et au CRR de Paris dans celle de Luc-Marie Aguera. Il participe à des académies telles que l’Académie de Villecroze, Musique à Flaine, l’Académie Maurice Ravel, Les Cordes en Ballade. Le quatuor Wassily prend également part aux formations ProQuartet et a notamment travaillé avec les membres des quatuors Ebène, Artemis, Mandelring, Ysaÿe, Rosamonde, Debussy, Danel.

Le quatuor Wassily remporte en 2018 le concours Humanis Musique au Centre et le Tremplin Jeunes Quatuors de la Philharmonie de Paris.