Prochain
Concert :


Prochain concert

/
Aimez-vous BACH?
Pierre FOUCHENNERET : violon
Léa HENNINO : alto
François SALQUE : violoncelle

Un monument de la musique de BACH

 
Le 11/07/2019 à 20H30
Sermentizon, église 

Réserver en ligne
Infos & Réservation

Jean-Sébastien BACH : Variations Goldberg, transcription pour trio à cordes

Diplômé de l'université de Yale et du Conservatoire de Paris, François Salque est, très jeune, primé dans les concours internationaux (Genève, Tchaikovsky, Munich, Rostropovitch, Leonard Rose...). « La sensibilité et la noblesse de son jeu » alliés à « un charisme et une virtuosité exceptionnelle » (Pierre Boulez) lui permettent de remporter pas moins de 10 premiers prix et autant de prix spéciaux. Ses concerts l'ont déjà mené dans plus de soixante pays et ses enregistrements en soliste ou en musique de chambre en compagnie d'Eric Le Sage, Alexandre Tharaud, Emmanuel Pahud ou Vincent Peirani, ont été salués par la presse (Diapasons d' Or de l' année, Chocs du Monde de la Musique, 10 de Répertoire, Prix de l'académie Charles Cros, Victoires de la Musique, « Élu Citizen jazz », Palme d'Or de la BBC…).

François Salque signe également sept disques remarqués avec le quatuor Ysaÿe dont il a été pendant cinq ans le violoncelliste. Son engagement pour la musique de notre temps lui a valu de nombreuses dédicaces de compositeurs contemporains, notamment de Thierry Escaich, Karol Beffa, Nicolas Bacri, Jean-François Zygel, Krystof Maratka ou Bruno Mantovani. Il est également à l'origine de plusieurs créations, mêlant inspirations contemporaines et musiques traditionnelles. Sa profondeur musicale, sa technique et son éclectisme en ont fait une personnalité incontournable du monde de la musique. Il enseigne aujourd'hui à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU) et au Conservatoire de Paris (CNSMDP).  « François Salque est impérial dans tout ce qu'il approche » Diapason

Enfant prodige, Pierre Fouchenneret obtient à 16 ans son premier prix de violon et de musique de chambre au CNSM de Paris, remporte ensuite le Grand Prix du Concours International de musique de chambre de Bordeaux, le Grand prix Georges Enesco de la Sacem, et devient lauréat de la fondation Natixis et artiste associé de la Fondation Singer Polignac.

Artiste gourmand et complet Pierre Fouchenneret est reconnu par les orchestres français et internationaux pour son audace et sa vision du répertoire. Il a notamment été invité par l’Orchestre de la Suisse Romande, le Suzhou Symphony Orchestra, l’Orchestre National de Bordeaux, le Philarmonique de Brno, le Philharmonique de Nice, le Baltic de Saint Petersbourg, l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine.

Reconnue comme l'une des altistes les plus prometteuses de sa génération, Léa Hennino s'est produite sur de grandes scènes internationales. En 2014, elle prend part à une tournée européenne de l’intégrale des quintettes de Mozart au côté de Renaud Capucon, Alina Ibragimova, Hanna Weinmeister, Gérard Caussé et Clemens Hagen. Léa est aussi régulièrement invitée par différents ensembles comme i giardini, les Dissonnances, l'Ensemble Variances, Le Balcon ... Léa prend également part à la troupe du Centre de musique de chambre de Paris mené par Jérôme Pernoo pour deux saisons consécutives.

En 2016, elle interprète le concerto rhapsodie de Martinü avec le Hradec Kralové Philharmonique Orchestra en République Tchèque et est invitée par l'Armenian Philharmonique Orchestra pour la saison 2017/2018.

Léa remporte des prix lors de Concours en France, Allemagne, Luxembourg et devient également lauréate de la Yamaha Music Fondation of Europe, de la Fondation Meyer et de l'Adami. Lauréate du CNSMD de Paris où elle étudie auprès de Sabine Toutain et Christophe Gaugué, Léa travaille également un an avec l'altiste japonaise Nobuko Imai à Genève. Elle se perfectionne ensuite auprès de l'altiste anglais Lawrence Power à Zürich pendant deux ans.

Léa est désormais académiste et ambassadrice de Dakapp, application de cours en ligne. Léa joue un alto de Charles Coquet fait pour elle en 2014 à Paris.