Prochain
Concert :


Prochain concert

/
Rencontre au sommet
Quatuor Yako
Ludovic Thilly, Pierre Maestra : violons
Vincent Verhoeven : alto
Alban Lebrun : violoncelle
et Danielle Laval : piano


 
Le 14/07/2019 à 17h
Vollore-Ville 

Réserver en ligne
Infos & Réservation

Wolfgang Amadeus MOZART : Divertimento K 136, Concerto pour piano n° 12 k 414

Robert SCHUMANN : Quintette avec piano

Nommé d’après un authentique berger australien au tempérament fougueux, le Quatuor Yako bouscule les codes en ne cédant en rien à la tradition d’excellence inhérente au répertoire qu’il défend. Né du désir de quatre anciens étudiants du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon de partager avec le public leur passion commune pour ce répertoire privilégié, le Quatuor Yako se forme auprès de Yovan Markovitch et Luc-Marie Aguera (Quatuor Ysaye).

Il intègre en 2016 la classe de Christoph Poppen et Hariolf Schlichtig à la Hochschule de Munich, et travaille en parallèle avec Mathieu Herzog. Remarqué au concours « Musiques d’Ensemble » de la FNAPEC en mars 2016, il devient la même année résident ProQuartet et obtient dès 2017 un 3e prix au Concours International Orlando (Pays-Bas).

De nombreuses masterclasses, parmi lesquelles celles de l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence, du Festival Quatuors à Bordeaux, du Holland Festival, de Villecroze ou de Montepulciano, lui permettent de bénéficier en parallèle des conseils de membres de quatuors réputés tel que le Kronos Quartet, en participant notamment au projet « 50 for the Future ».

Dès 2018, le Quatuor Yako se produit en Hongrie, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Suisse, et fait ses débuts sur les ondes de BR-Klassik ainsi qu'à l’auditorium du Musée du Louvre

 

 

Danielle Laval

Dès sa sortie du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où elle obtint son Premier Prix à l’unanimité, dans la classe de son Maître Vlado Perlemuter, Danielle Laval fut remarquée par Arthur Rubinstein qui resta interloqué devant sa virtuosité et sa vive sensibilité.

Danielle Laval, d’une grande rigueur artistique, connaît sur le bout des doigts les grandes œuvres du répertoire, de Saint-Saëns à Beethoven, de Chopin à Mendelssohn, de Liszt à Mozart, mais elle aime aussi passionnément faire découvrir des œuvres plus rares de compositeurs reconnus, tels que Rachmaninov, Grieg ou Schubert…

 Si Danielle Laval est une pianiste internationalement aimée et respectée, c’est évidemment grâce à son jeu, à son legato, à sa sensibilité qui mettent si bien en valeur les œuvres qu’elle choisit avec soin avant de les travailler et de les jouer, mais aussi pour son respect absolu du public et de ses partenaires.

 Qu’elle se produise en soliste avec le Concertgebouw d’Amsterdam, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Salzburg Chamber Orchestra, en chambriste avec le Quatuor Kocian, le Quatuor Debussy, le violoncelliste Gary Hoffmann, en récital, dans de prestigieux festivals comme celui de Baalbeck, les Rencontres Internationales Chopin de Nohant ou les Flâneries de Reims, Danielle sait faire partager ses choix et ses émotions musicales.

Danielle Laval a beaucoup enregistré pour des firmes prestigieuses, telles que EMI, Universal, Naïve, Warner Classic. Le résultat est impressionnant comme en témoigne son abondante discographie : du Concerto pour Piano de Roussel (avec l’Orchestre de Paris) aux Variations Symphoniques de Franck (avec l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine) sans oublier l’intégrale de Gradus ad Parnassum de Clementi & des Variations pour Piano de Mozart.

 Sa passion du cinéma s’est traduite en musique, et Danielle Laval a contribué à mieux faire connaître des compositeurs comme Nino Rota (Concerto pour Piano) avec l’Orchestre de Ferrara,  Michel Legrand, Bernard Hermann, André Hossein et Jean Wiener avec l’Orchestre de Monte Carlo ainsi que Miklós Rózsa avec le North Hungarian Symphony Orchestra; tant par de nombreux enregistrements discographiques, qu’en concert.

Danielle Laval a la réputation d’être une artiste d’une grande fidélité en amitié… c’est exact ! elle est fidèle à son meilleur ami, le Piano, son plus grand complice, et le meilleur interprète de ses émotions et de ses passions.

 Son dernier enregistrement, consacré aux oeuvres pour piano de Francis Poulenc, vient de paraître sous le label LONTANO