Prochain
Concert :


Prochain concert

/
Sous le soleil baroque
Ensemble El sol : ensemble de musique baroque dédié à la musique espagnole et sud-américaine des XVIIème et XVIIIème siècles

Chloé Sévère : direction, clavecin, Angélique Pourreyron : mezzo-soprano, Victorien Disse : guitare et théorbe, Ronald Martin-Alonso : viole de gambe, Caroline Lieby : harpe baroque, Laurent Sauron : percussions, Roberto Alonso-Alvarez : violoncelle

 
Le 27/07/2019 à 20H30
Celles-sur-Durolle, église 

Réserver en ligne
Infos & Réservation

Œuvres de Santiago DE MURCIA,  Gabrielle BATAILLE, Francisco GUERAU, Antonio SANTA-CRUZ, Antonio SOLER, Juan Manuel DE LA PUENTE

Créé en 2016, l’ensemble EL SOL se produit dans de nombreux festivals tels que le festival Jean de la Fontaine, le festival Marin Marais, les jeudis musicaux à la Chapelle Royale du Château de Versailles… et collabore avec des associations ayant pour vocation d’ouvrir ce répertoire à un plus large public.

Afin de reconnecter cette musique avec ses racines, l’ensemble projette une tournée de concerts en Amérique latine. Un enregistrement sur le thème des influences de l’Espagne à travers le monde est en cours de réalisation, soutenu par les Concerts de Vollore.

Notre démarche est de faire revivre des compositeurs et des partitions pour la plupart tombés dans l’oubli, et de faire découvrir au grand public une musique marquée par un caractère populaire et intemporel.

En France au XVIIème, le mariage de Louis XIII avec l’infante d’Espagne scelle une première entre les deux nations. Ces liens, d’abord politiques et religieux, sont renforcés par les échanges artistiques : voici que débarquent à la cour de Louis XIII, musiciens, comédiens et autres artistes espagnols venus accompagner la reine. Les compositeurs français se prennent au jeu de cette mode hispanique, en écrivant et en chantant dans cette nouvelle langue. Parmi eux, Gabriel Bataille, compositeur et luthiste, édite 11 airs de cour en espagnol, dont 2 sont des retranscriptions de compositeurs anonymes.

En Espagne au XVIIIème, Philippe V épouse Marie-Louise-Gabrielle de Savoie. Une nouvelle politique entre la France et l’Espagne se créée. Le maitre de musique de la reine n’est autre que le compositeur et guitariste Santiago de Murcia. Lui aussi, s’essaie à l‘écriture de plusieurs pièces d’inspiration française, comme des Menuets et autres danses typiques.

La danse enfin, vient s’illustrer dans ce programme, car elle définit les caractères propres à chaque pays : la Jacara, La Tarantela, le Fandango d’un côté, le Menuet et la Pavane de l’autre ; toutes ces danses sont un héritage fort qui témoigne des ambiances que l’on pouvait trouver à la cour et en dehors, en France et en Espagne.