40ème
Festival
du 9 juillet
au 30 juillet 2017


illustration Agnès Dupuy

/
Courpière, église


Au Moyen-âge, la ville de Courpière était close et entourée de remparts. Le boulevard Vercingétorix actuel est formé de la ceinture des anciens fossés. Cinq portes donnaient entrée dans la ville.
Aujourd'hui, la tour de Las Donnas et les jambages des portes témoignent de ce passé.
Proche de l'église, la maison la plus connue et aussi la plus intéressante est, sans doute, la Maison Aymard : demeure de commerçant du XIVe siècle à colombage et à toiture assez pointue. Les Lucarnes du toit méritent que l'on s'y attarde. De très beaux personnages encadrent ces ouvertures.
Détail de l'encorbellement : le corbeau de bois repose sur une console de pierre encastrée dans le mur.

Texte: Office de tourisme de Courpière

La tentation de Prométhée

Le pianiste Jonas Vitaud nous invite à une soirée flamboyante au son de jeu à la fois fin subtil et fougueux