40ème
Festival
du 9 juillet
au 30 juillet 2017


illustration Agnès Dupuy

Lieux de concerts /
La Monnerie-Le-Montel, église
La Monnerie-le-Montel, est née en 1932 d’une scission de la commune de Sain-Rémy-sur-Durolle. Devenue très tôt un centre important de la coutellerie, La-Monnerie-Le Montel aligne encore aujourd’hui ses ateliers et ses usines le long de l'ancienne route nationale 89 et de la Durolle, dont ils tiraient autrefois leur force motrice. Un rouet privé est d’ailleurs encore en état de fonctionnement.
La gare implantée en 1877 sur la ligne Clermont-St-Etienne, a été un jalon décisif du développement cette commune.
Aujourd’hui, grâce à la proximité de l’autoroute A89 et de l’échangeur Thiers-Est, La Monnerie-Le Montel s’est transformée en un pôle industriel majeur avec la création de la « Zone de Racine » regroupant 30 entreprises.

Texte: Communauté de communes de la montagne thiernoise
+ d'infos

Celles-sur-Durolle, église
Un bourg principal, des lieu-dits urbanisés et de nombreux petits hameaux agricoles… Celles-sur-Durolle s’étend entre Thiers et Chabreloche.
Conçue sur le modèle de moyenne montagne des Monts du Forez, la commune est dominée au nord par le célèbre Puy du Montoncel et traversée d’Est en Ouest par la Durolle, axe naturel et historique du développement industriel de la Montagne Thiernoise.
Nichée au cœur de paysages rythmés par de nombreux cours d’eau, Celles est dotée d’un patrimoine naturel exceptionnel propice à la pratique d’activités de plein air : balades pédestres, VTT, pêche, chasse, cueillettes diverses... En outre, la richesse de sa gastronomie locale (charcuterie, rapoutet, moulet) saura vous séduire. À voir, l’église Saint Julien (patrons des bateliers, des voyageurs et des aubergistes) érigée au XIème siècle.

Texte: Communauté de communes de la montagne thiernoise
+ d'infos

Thiers, Salle Espace
Espace, scènes de spectacles

Espace est un complexe de trois salles (Armstrong, Galilée, Copernic), qui offre la possibilité d’organiser soirées théâtrales, concerts, spectacles pour enfants, galas de danse, soirées cabaret ou toutes autres manifestations culturelles ou associatives.
+ d'infos

Saint-Victor Montvianeix, église
Vaste commune autrefois très agricole, Saint-Victor-Montvianeix rejoint le département de la Loire et le département de l’Allier au Col de la Plantade. Son altitude culmine au sommet du Puy Snidre à 1200 m pour descendre à environ 250 m à sa limite avec les communes de Paslières et Puy-Guillaume.

Son paysage de moyennes montagnes, aux formes arrondies couvertes de forêts de hêtres et de sapins, veinées de nombreux petits ruisseaux et chemins, offre un cadre d’un très grand attrait touristique.

Texte: Communauté de communes de la montagne thiernoise
+ d'infos

Palladuc, église
La commune de Palladuc vous offrira un choix très varié de sentiers de randonnée, de décors, de vues panoramiques sur la chaîne des Puys et le massif du Sancy. Fortement boisée, la commune rassemble une grande variété d’essences ainsi qu’une flore étonnante. Toutes les constructions anciennes offrent une architecture de granit parfois assez imposante qui mérite le coup d’œil.
Sa petite église du XIXe siècle, construite avec les pierres d’un ancien château surplombant jadis le bourg (il a aujourd’hui complètement disparu), abrite son St Patron St Georges. Elle mérite un petit détour pour sa sobriété et son état impeccable.
Mais le joyau palladucois est sans nul doute l’imposante Vierge Noire en bois sculpté du XVème siècle, vierge à l’enfant dite aussi Notre-Dame de la pluie, abritée dans une petite chapelle au village de La Lizolle.

Texte: Communauté de communes de la montagne thiernoise
+ d'infos

Sainte-Agathe, église
Sainte-Agathe, devenue Commune en 1869 en se séparant de Vollore, s’est formée autour d’une petite chapelle dédiée à Sainte Agathe (son église actuelle).
Commune essentiellement agricole, forestière et touristique, les résineux et les feuillus occupent plus de la moitié de son territoire.
Elle compte d’ailleurs deux scieries mais également deux anciens moulins à farine, dont l’un continue à produire de l’huile de noix à la manière d’autrefois.
À Sainte-Agathe, on dit parfois que l’enceinte circulaire du château féodal de Montguerlhe (aujourd’hui en ruines) abritait un village gallo-romain…Enigme !

Cette année l'Eglise de Saint Agathe sera à l'honneur de notre livre-programme. Vous découvrirez les détails qui en font le charme.

texte: Communauté de communes de la montagne thiernoise
+ d'infos

Vollore-Montagne, église
La commune de Vollore-Montagne , est située au sud du territoire de la Montagne Thiernoise, à 850 m d’altitude au cœur de la forêt.
À pied, à cheval, en VTT ou par tout autre moyen de locomotion, vous serez les bienvenus dans cette commune dotée de panoramas aussi nombreux qu’exceptionnels.
De « Pierre Pamole », vous aurez une vue à 360° sur les vallées et montagnes environnantes et pourrez admirer la chaîne des Alpes par temps clair.
« Le lit de la vierge » vous dévoilera un panorama exceptionnel sur les monts du Forez, et mille autres points de vues se présenteront à vous au fil des nombreux chemins de randonnées balisés.

Texte: Communauté de communes de la montagne thiernoise
+ d'infos

THIERS, église du Moutier
L'Eglise du Moutier est située dans le bas de la Ville de Thiers. Juste en face vous trouverez le Parc de l'Orangerie qui vous offrira un cadre magnifique de repos après avoir arpenté le cœur médiéval de la ville haute et découvert l'Eglise Saint Genès tout aussi magnifique.
+ d'infos

Courpière, église
Au Moyen-âge, la ville de Courpière était close et entourée de remparts. Le boulevard Vercingétorix actuel est formé de la ceinture des anciens fossés. Cinq portes donnaient entrée dans la ville.
Aujourd'hui, la tour de Las Donnas et les jambages des portes témoignent de ce passé.
Proche de l'église, la maison la plus connue et aussi la plus intéressante est, sans doute, la Maison Aymard : demeure de commerçant du XIVe siècle à colombage et à toiture assez pointue. Les Lucarnes du toit méritent que l'on s'y attarde. De très beaux personnages encadrent ces ouvertures.
Détail de l'encorbellement : le corbeau de bois repose sur une console de pierre encastrée dans le mur.

Texte: Office de tourisme de Courpière
+ d'infos

Sermentizon, église
Sermentizon est situé à quelques kilomètres de Courpière.
La commune abrite une superbe église dont le chevet d’époque romane possède une relique de Sainte Eutichiana. A l'entrée du village vous pourrez admirer la chapelle du cimetière appartenant aux monuments nationaux qui a été construite par la Comtesse De Pierre, propriétaire du château d’Aulteribe .

Deux monuments historiques classés existent sur la commune:
· La croix de chemin à l’entrée de la place de l’église qui date de 1603.
.Le château d’Aulteribe qui offre une architecture composite, médiévale et romantique.

Texte: Communauté de communes du pays de Courpière
+ d'infos

Château de Vollore
Vollore est connu dans l'Histoire d'Auvergne depuis le VIème siècle lorsque Thierry, le fils de Clovis, vint assiéger la place en 532.

La forteresse, dont subsiste de nos jours l'imposant donjon roman, fut construite au XIIème siècle par l'ancienne famille de Vollore. Le château passe ensuite aux familles de Thiers, de Chazeron et au XVIIème siècle, les Montmorin le transforment et lui donnent son aspect actuel.

Dans la même famille depuis plus de 2 siècles, le Château de Vollore est aujourd'hui la demeure vivante en Auvergne des descendants du Général de La Fayette, où le respect du passé sait s'accommoder du confort et des exigences de la vie moderne.

Panorama et Site remarquable - Joli parc en terrasses - Vastes appartements à la décoration raffinée - Rares collections de souvenirs de la famille de La Fayette et de la Guerre d'Indépendance Américaine.

Mr et Mme Aubert La Fayette, membres fondateurs des Concerts de Vollore, avec Laurent Martin et Mr Dutour, accueillent les concerts depuis leur création qui a eu lieu autour de ce lieu remarquable qu'est le Château de Vollore.
Nous les remercions pour leur soutien et leur fidèle engagement à nos côtés.
+ d'infos

Vollore-Ville
Vollore Ville est jumelée avec la ville de La Fayette Syracuce, Etat de New York, depuis le 6 septembre 1957.
Avec 732 habitants au dernier recensement (2007), la population croît régulièrement chaque année.
La commune se positionne sur le flanc ouest du massif granitique du Forez entre le Grün de Chignore qui culmine à 1074 m et la vallée de la Dore à 316 m. Le bourg se situe à l’altitude moyenne de 525 m.
Sur une surface de 3 041 hectares s’étendent 87 villages, 62 km de chemins communaux et 100 km de chemins ruraux propices à la randonnée et à la découverte d’une nature riche en diversité. La commune bénéficie du label " Station Verte "

Texte: Communauté de communes du pays de Courpière
+ d'infos

Viscomtat, église
Viscomtat vous accueille au cœur de la montagne thiernoise dans un cadre bucolique et verdoyant.
On y retrouve quelques vestiges du passé notamment des mégalithes mystiques témoignant du passage des celtes, une voie romaine qui, par la suite, continua d’être utilisée, en particulier, par les diligences entre Thiers et le Forez. Quant au bourg, il était dominé par un château ; de cette période, il ne reste que l’église et sa nef du XVIème siècle. L’acoustique exceptionnelle de ce monument attire des artistes nationaux et internationaux dans le cadre des Concerts de Vollore.

Texte: Communauté de communes de la montagne thiernoise
+ d'infos

Arconsat, église
À Arconsat, vous surplomberez la vallée de la Durolle et bénéficierez d’une situation idéale.
Les Bois Noirs, dont la richesse de la faune et de la flore et la diversité des essences sont incontestées en Europe, vous assurent d’être plongés dans un cadre naturel hors du commun. Ici, le mot « Nature » prend toute sa dimension.
Du « Rocher de Montlune » qui domine la plaine du Roannais, vous parviendrez peut-être à admirer la chaîne des Alpes. Si vous rejoignez le sommet du Montoncel, vous vous trouverez alors au point culminant du territoire (1 287 m) et au carrefour des départements de la Loire, de l’Allier et du Puy-de-Dôme.

Texte: Communauté de communes de la montagne thiernoise
+ d'infos

Chabreloche, salle Fernand-Bernard
Située à la frontière entre Puy-de-Dôme et Loire entre 600 et 900 m d’altitude, Chabreloche s’étend de part et d’autre de la Durolle.
Ce territoire de moyenne montagne, bordé par les bois noirs et le Forez et qui surplombe la plaine de la Limagne, arbore une forêt dense, truffée de chemins creux et de pistes forestières.
Cette large ouverture Est-Ouest offre une grande richesse dans les panoramas : montez au Roc du Guet (902 m) par temps clair et vous verrez la chaîne des Dômes et du Sancy à l’Ouest. Regardez à l’Est, le Mont-Blanc s’offre à vous.

texte: Communauté de communes de la montagne thiernoise
+ d'infos

THIERS: Collégiale Saint-Genès
Collégiale Saint-Genès
La collégiale romane Saint-Genès est bâtie sur l’éperon rocheux qu’occupe le quartier médiéval.
Elle est au cœur du premier noyau féodal. Du castrum construit sur la ville haute à partir du XIème siècle, il ne reste des fortifications que quelques tours.
Des origines au début de l’an mille Saint-Genès fut martyrisé au IIIème siècle sur un rocher surplombant le Creux de l’Enfer.
D’après Grégoire de Tours et grâce à un miracle, on ne retrouva trace de la sépulture du martyr qu’au VIème siècle. Devant la renommée de la découverte, Saint-Avit, évêque de Clermont, décide la construction d’une église en 575.
Elle sera détruite par la suite.
En 1016, Guy II, vicomte de Thiers, restaura l’église actuelle et la dota d’un chapitre de chanoines à qui il donne de nombreux biens. Les chanoines lèveront l’impôt jusqu’à la Révolution. Il ne reste de la « clôtra » que quelques baies ajourées jouxtant le bras sud du transept. L’éclat de la collégiale sera augmenté par l’apport de reliques de Saint-Genès d’Arles.

Depuis l’extérieur il est difficile de présager du style roman de l’église. Des chapelles gothiques, édifiées par de riches notables ou des confréries, ont été adjointes aux bas-côtés aux XVIème XVIIème siècles. Elles témoignent de l’expansion économique de la ville. Le clocher quant à lui se trouvait sur la croisée du transept est fut abattu semble t-il par les huguenots en 1568.
La Révolution n’endommagea pas l’édifice. La façade occidentale, entièrement remaniée au XIXème siècle, remplace un porche sous voûte.
L’église orientée, construite principalement en arkose, possède un plan basilical. La coupole octogonale sur trompes de 102 m² est la plus grande d’Auvergne. L’arc diaphragme en plein
cintre sépare le cœur d’une nef de trois travées percée de baies. Large de 9,30 mètres, le voûtement en berceau du vaisseau central aurait été hasardeux. Ce n’est qu’au XIIIème siècle qu’une voûte gothique remplace le toit en bois. L’abside du chœur, voutée en cul de four, porte la peinture murale du Christ Pantocrator.
La majorité des chapiteaux romans sont une déclinaison stylistique de feuillages et de palmettes.

Source et photo: Office de Tourisme de Thiers Communauté
+ d'infos

Saint-Rémy-sur Durolle, église
Accrochée aux pentes des Bois Noirs à 640 m d’altitude, SAINT-REMY-SUR-DUROLLE,Capitale mondiale de la mèche du tire-bouchon (accès par autoroute A 72 échangeur Thiers Est, ou la RN 89).



Autour de son plan d’eau de 14 ha, chacun peut pratiquer les loisirs variés : natation grâce à sa piscine ludique chauffée, pédalos, surf bikes, canoës sur le lac, les sportifs ont la possibilité de pratiquer le tennis sur les courts couverts ou extérieurs, le squash, la pétanque.Jardin d’enfants pour les plus jeunes.
Dotés de bonnes chaussures vous pourrez emprunter les sentiers qui vous permettront de découvrir la campagne St Rémoise :

La table d’orientation située près du « Calvaire » au milieu des falaises de quartz qui dominent la ville. Vue magnifique sur la chaîne des Puys.

Les amateurs d’art pourront visiter l’église gothique, abside du XVème siècles, orné des écus des Rois de France et des De Bouillé du Chariol, seigneurs de Saint Remy.
+ d'infos