Smoking Joséphine, Quintette à cordes Geneviève LAURENCEAU : violon ; Olivia HUGHES : violon ; Fanny ROBILLIARD : violon Marie CHILEMME : alto ; Hermine HORIOT : violoncelle ; Laurène DURANTEL : contrebasse OEuvres de EDWARD ELGAR, MANUEL DE FALLA, SERGUEÏ PROKOFIEV, FRANZ LISZT, CAMILLE SAINT-SAËNS, FRITZ KREISLER, FREDERIC CHOPIN, ASTOR PIAZZOLLA, MARIANO MORES

Un hymne à l’amour tour à tour léger, romantique, dramatique, sarcastique, heureux ou malheureux, qui chante et se joue de nos états d’âme, en tentant d’en extraire la beauté, la fougue et la poésie.
Geneviève Laurenceau commence le violon à 3 ans : cet instrument, au chant proche de la tessiture humaine, prendra dès lors la forme et la voix de ses rêves, et ne le quittera plus. Elle fonde en 2016 le quintette à cordes «Smoking Joséphine », composé de solistes engagées et rayonnantes.
Olivia Hugues est actuellement violon solo à l’Orchestre de Chambre de Paris.
Diplômée du CNSM de Lyon, Fanny Robilliard rejoint en 2015 le Trio Karénine, au sein duquel elle débute une intense carrière de chambriste.
Récemment récompensée d’un Diapason d’Or pour son enregistrement Erato des Sextuors de Brahms aux côtés de Renaud et Gautier Capuçon, Christoph Koncz, Gérard Caussé et Clemens Hagen , Marie Chilemme continue sa route avec bienveillance et curiosité, toujours à la recherche de progrès et de partage musical et humain.
Hermine Horiot est reconnue pour ses interprétations « d’une très grande plénitude, offrant à l’auditeur une maîtrise parfaite de son instrument, associée à une sensibilité réelle. » (Michel Jakubowicz-On Mag).
La contrebasse est un instrument qui s’envisage de bien des façons. Laurène Durantel est une de ces artistes qui veut jouer avec toutes les fa-cettes de son instrument. Après être contrebasse solo de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, elle devient membre de l’Ensemble 360 en Angleterre. En tant que chambriste et soliste, elle joue dans les grandes salles européennes.