< Retour

Concert Symphonique de Printemps


Un programme sublime en cette soirée... • J. Brahms : Concerto pour violon op. 77 • J. Sibélius : Finlandia • G. Fauré : Pavane • G. Fauré : Cantique de J. Racine Hiroé Namba : violon La Grande Vocale - Dômes en Choeur Marie Pierre Villermaux - Adel Toualbi Orchestre Symphonique des Dômes Direction: Gilles Raynal

Plus qu’un concerto : l’opus77 pour violon et orchestre de Brahms est une épopée de virtuosité, un torrent de fougue romantique, une pyrotechnie de passion et de démesure. Incomprise et méprisée lors de sa création, cette oeuvre totémique est aujourd’hui le cheval de bataille de tous les grands violonistes. Qui d’autre que Hiroe Namba peut se mesurer à ce sommet de mélancolie incandescente et de lyrisme stratosphérique pour lui rendre pleinement justice ? Promesse d’une immense soirée et par-dessus tout le sentiment de partager la musique ! Mieux : de la vivre physiquement par la magie d’une magnifique formation symphonique galvanisée par un chef tout simplement inspiré, Roland Duclos
La seconde partie de cette soirée musicale sera sous le signe de la réunion de choeurs autour de pièces aussi sublimes que célèbres. Ainsi nous pourrons entendre Finlandia, la pièce la plus célèbre de Sibelius, puis les deux monuments que sont la Pavane et le Cantique de Jean Racine de Gabriel Fauré.

HIROE NAMBA

Hiroé NAMBA est née à Tokyo, et commence l’étude du violon dès l’âge de trois ans.

Plus tard, c’est au sein de l’illustre Tokyo Université de l’Art et de la Musique qu’elle poursuit ses études.
C’est alors qu’Hiroé travaille avec Yoshio UNNO et Chikashi TANAKA, et obtient le prix Ataka. Le premier prix de l’Université de l’Art et de la Musique qui lui est décerné en fin d’études récompense ces années de travail au plus haut niveau. Puis Hiroé entame sa carrière professionnelle en intégrant le prestigieux Tokyo Metropolitan Symphony Orchestre.
Là, ses qualités de virtuose sont vite remarquées. Ainsi, Hiroé NAMBA est invitée à jouer en soliste les grands concertos du répertoire. Plus tard, l’artiste décide de se rendre à Paris afin de rencontrer de célèbres violonistes tels que Michèle AUCLAIR ou encore Jean-Jacques KANTOROW…
Lauréate du concours international de Belgrade, Hiroé obtient également le prix de Suisse Romande lors du concours international Tibor VARGA. C’est en 1987 que la brillante violoniste intègre l’Orchestre d’Auvergne comme co-soliste et, là encore, joue très fréquemment comme soliste et violon solo jusqu’en 2000.
Egalement membre du Trio Sibélius, Hiroé NAMBA enregistre plusieurs disques salués par la presse spécialisée et recevant les plus hautes récompenses. Aujourd’hui encore, artiste indépendante, Hiroé NAMBA est sollicitée par la radio et la télévision.
 
GILLES RAYNAL:
 

Gilles Raynal fait ses premières études au Conservatoire de Musique de Clermont-Ferrand où il obtient une médaille d’or pour chaque discipline : écriture, composition et direction d’orchestre.

 
En 1981, il continue ses études à l’École Normale de Paris où il obtient un Premier Prix de fugue dans la classe de Ginette Keller. Il travaille également la composition avec Max Deutsch et la direction d’orchestre avec Alexandre Myrat pendant une période de deux ans. Après le décès de Max Deutsch, il intègre la classe de composition de Michel Philippot au C.N.S.M. de Paris.
 
Sa première œuvre, QUATUOR A CORDES N° 1 avec soprano et récitant est donnée Salle Cortot à Paris en juin 1982 et détermine l’orientation définitive de sa carrière de compositeur. Aux côtés de Daniel Meier et Jean-Pierre Billet il crée l’Association Musique d’Aujourd’hui à Clermont-Ferrand, fondatrice du festival Musiques Démesurées.

En 1984, il crée l’ Orchestre Symphonique des Dômes afin de rassembler les musiciens enseignants de la Région Auvergne. A ce jour, Gilles Raynal a dirigé plus de six cents concerts.

Places numérotées : Tarif plein : 20 € - Tarif réduit: 15 € ( -26 ans, RSA et demandeurs d’emploi), Gratuit -18 ans