< Retour

Eusébius et Florestan, allégorie du romantisme allemand


QUATUOR AVEC PIANO Damien VERGEZ : violon, Alexandra KONDO : alto, Anthony KONDO : violoncelle, Geoffroy COUTEAU : piano Programme : Robert SCHUMANN : 1) Fantaisiestücke op.73 (Violoncelle et piano) 2) Quatuor avec piano op.47 en mi b majeur Johannes BRAHMS: Quatuor avec piano op.25 en sol mineur

Né de parents musiciens, Anthony Kondo entame l’apprentissage du violoncelle avec son père. Après avoir étudié avec Jean-Marie Trotereau et Patrick Gabard, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe d’Anne Gastinel. Sa rencontre avec la musique de chambre sera le début d’une grande aventure humaine et musicale. Membre fondateur du quatuor Hermès jusqu’en 2019, lauréats de nombreux premiers prix, notamment au concours de Genève ainsi qu’aux Young Concert Artists Auditions de New-York, Anthony Kondo est aujourd’hui le violoncelliste du quatuor van Kuijk. Au fil des années, il partage la scène avec des musiciens tels que Yo-Yo Ma, Nicholas Angelich, Anne Gastinel, Geoffroy Couteau ou encore les quatuors Ébène et Auryn, et découvre nombres de villes et salles de concerts (Carnegie Hall à New-York, Wigmore Hall de Londres ou encore la cité interdite de Pékin). Après avoir étudier auprès de grands interprètes (quatuors Artemis, Ravel, Ysaye, Alfred Brendel..) et désireux de transmettre a son tour sa passion et son expérience, il enseigne la musique de chambre avec ses collègues du quatuor van Kuijk au CRR d’Aubervilliers-La Courneuve. Anthony Kondo joue un David Tecchler de 1718

Baignant dans une famille de musiciens, Damien Vergez débute le violon à l'âge de 7 ans avec sa tante violoniste Jocelyne Maubré. Il entre ensuite au CRR de Cergy-Pontoise et étudie dans la classe de Nicolas Fromageot jusqu'à obtenir sa Médaille d'Or de violon et de musique de chambre en 2002. Parallèlement il obtiendra des prix aux concours de l'UFAM et du Royaume de la Musique de Radio-France.

 

En 2004 il travaille avec Véronique Bogaerts et Frederic d'Ursel au Conservatoire Royal de Bruxelles. Il entre l'année suivante au CNSMD de Lyon dans la classe de Marianne Piketty, Dominique Lonca et Nathalie Geoffray et reçoit en 2009 son Diplôme National d'Etudes Supérieures de Musique. La même année, il remporte un 2ème Prix au Concours International de Musique de Chambre de San Sebastian en formation sonate avec Jeffrey Nau.

 

Aimant la musique dans son intégralité, il intègre en 2010 la classe du Quatuor Ysaÿe au CRR de Paris au sein du Quatuor Deïxis avec lequel il participe à de nombreuses Académies et Festivals en France et à l'étranger. Le quatuor gagne le Grand Prix du Forum de Normandie en 2012.

Parallèlement à son activité de chambriste, il aime se produire dans différentes forrmations orchestrales (Opéra de Paris, Orchestre Philharmonique de Radio-France, Orchestre d'Auvergne, Orchestre de chambre de Paris, Les Frivolités Parisiennes).

 

Il intègre l'Orchestre de Paris en 2019.

Alexandra KONDO commence le violon à l’âge de 5 ans au Conservatoire à Rayonnement Communal de Cournon d’Auvergne avec sa mère Annick FONGARNAND. À 16 ans, elle intègre le Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon dans la classe de Claire BERNARD et obLendra son prix menLon très bien à l’unanimité en 2008. En 2011, sa rencontre avec Miguel DA SILVA lui ouvre les porte de l’alto, et elle intègre sa classe à la Haute École de Musique de GENÈVE en 2012. Elle obLent son master en 2016. Par la suite, elle remporte le concours de renfort 1èreremplaçante à l’Orchestre de la Suisse Romande. La découverte du méLer d’orchestre lui ouvre de nouvelles perspecLves et c’est pour elle une révélaLon. Passionnée par la musique de chambre, elle aime se produire dans différentes formaLons et remporte en 2014 le prix Charponnière avec son quatuor avec piano. Alexandra Kondo se distingue aussi en 2013 en obtenant le prix « moment musicaux de Chalosse » lors de son passage à l’académie Ravel, ainsi que le prix Pierre Vidoudez decerné par la HEM de Genève.

Geoffroy Couteaux est artiste en résidence à l’Arsenal de Metz, une féconde collaboration le met à l’honneur. En-registré dans ces murs, la parution des trois premiers volets de l’intégrale de la musique de chambre de Brahms avec le quatuor Hermès, Amaury Coeytaux, Raphaël Perraud et Ni-colas Baldeyrou ont également reçu les honneurs de la presse avec le choc Classica des meilleurs enregistrements de l’année 2019, ffff de Télérama, 5 de Diapason. En 2021, se-ront publiés le premier concerto de Brahms avec l’Orchestre National de Metz sous la di-rection de David Reiland et les sonates pour violon avec Amaury Coeytaux.Brahms fascine depuis toujours Geoffroy Couteau. Après avoir remporté le 1er Prix du concours international Johannes Brahms en 2005, il grave l’intégrale de l’œuvre pour pia-no seul de Brahms pour le label La Dolce Volta. Figurant parmi les meilleurs enregistre-ments de l’année 2016, l’ensemble de la presse spécialisée récompense cette aventure dis-cographique : choc de l’année de Classica, ffff de Télérama, 5 de diapason, Pianiste Maes-tro. La presse internationale le récompense également par ses 5 étoiles de la revue alle-mande FonoForum et le très prestigieux Geijtsu Record au Japon, les radios allemandes MDR et SWR louent son jeu et sa personnalité. Le Monde, Le Figaro, l’Express, Les Échos s’enthousiasment de la qualité du discours et de la profondeur de son engagement. Geoffroy Couteau a déjà eu l’honneur de jouer dans la Grande Salle de la Cité Interdite de Pékin, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Théâtre National des Beaux de Rio de Janeiro, le Hong Kong concert hall, le Théâtre National de Bangkok... En France, on a pu l’entendre à l’auditorium du musée d’Orsay, l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille, le Théâtre de l’Athénée, l’amphithéâtre de la Philharmonie de Paris, la Maison de la radio, le Grand Théâtre de Bordeaux, la salle Gaveau...Geoffroy Couteau est invité dans de nombreux festivals tels que « Piano aux Jacobins », le Festival de Menton, le Festival de Saintes, le Festival de Radio France et Montpellier, « Lille Piano Festival », «l’Esprit du Piano, le Festival du Printemps des Arts de Monte-Carlo, « Piano en Valois » pour lequel il joue l’intégrale Brahms piano solo en concert, le Festival Chopin de Nohant et Bagatelle, le Festival de l’Epau, « Piano à Lyon », le Festival Messiaen au pays de la Meije, le Festival d'Eygalières, Festival International de musique de chambre de Salon de Provence...Geoffroy Couteau a effectué un brillant parcours au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris qu’il a intégré à l’unanimité dans la classe de Michel Béroff. Il y a reçu en 2002, le Diplôme de Formation Supérieur, le Prix mention très bien, Premier nommé, à l’unanimité du jury ainsi que le Prix spécial Daniel Magne. Il est entré la même année en cycle de perfectionnement piano et a étudié la musique de chambre avec Christian Ivaldi et obtient le Prix mention très bien. Il a participé à de nombreuses master classes de person-nalités telles que Dmitri Bashkirov, Leon Fleisher, Christoph Eschenbac

 

 

 

GALERIE PHOTOS